Ragni est un des derniers fabricants français indépendants dans son secteur. En détenant 100% des actions de la société Ragni, les 4 générations de dirigeants ont pu développer l’activité selon leur propre philosophie familiale, sans céder des parts de personnalité.

 

 

Victor RAGNI

1927 : Arrivée de Victor Ragni à Cagnes-sur-Mer. Immigré italien, ce ferronnier d’art installe son atelier aux Vespins, au Cros-de-Cagnes.

 

Joseph RAGNI

1936 : Le lanternier recrute son fils Joseph et l’enseigne est rebaptisée Ferronnerie d’art Ragni et fils.

 

Ferronnerie d'art RAGNI & fils

1946 : Joseph prend la relève à la fin de la guerre. Il donne une première impulsion à l’atelier en apportant une dimension plus artistique au métier et en diversifiant les modèles fabriqués.

 

1964 : Victor et Roger, les enfants de Joseph, entrés dans l’entreprise respectivement en 1956 et 1959, créent ensemble une société de fait.  Leur activité est avant tout dédiée aux articles de feu. Ragni éclaire aussi les villages de l’arrière-pays niçois, qui donneront pour la plupart leur nom aux lanternes de style ayant fait la réputation de Ragni dans toute la région.

1971 : Arrivée de Marcel à l’atelier.

1974 : Construction de l’usine du Vallon des Vaux. Arrivée de Laure et Marie-France. Les 5 frères et sœurs créent la SARL Ragni Frères.

Au début des années 1970, Ragni est le premier fabricant français de lanternes traditionnelles à utiliser de l’inox pour remplacer l’acier zingué. Plus tard, il sera le premier à proposer des lanternes complètement étanches (IP 66).

1989 : Ragni rachète les modèles et les droits de l’entreprise Clarel, jusqu’ici la référence en matière d’éclairage fonctionnel.

 

Atelier des Vespins

Situé au Cros de Cagnes

1993 : Ragni rachète les modèles de Soldi e Scati, fabricant italien et se dote d’un service Recherche et Ingénierie appliquée au développement de nouveaux luminaires et d’un laboratoire de photométrie.

1995 : Développement de l’export avec la création d’une équipe dédiée à la conquête de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen Orient.

Dans les années 2000, plusieurs affaires prestigieuses vont placer Ragni parmi les fabricants nationaux les plus importants : 6000 lanternes à Dubaï, stations de tramway à Orléans, éclairage de lieux saints en Israël (Jérusalem, Bethleem).

3éme génération

Marie-France | Laure | Victor | Roger | Marcel

2002 : L’entreprise devient une SAS. Construction de l’usine de traitement à Tourrettes (83). Les membres de la 4ème génération sont déjà présents et se nourrissent du savoir-faire familial transmis en héritage au fil des décennies.

2004 : L’usine de Tourrettes fait désormais 4000 m² et permet de proposer des ensembles aux clients. L’offre Ragni se diversifie une nouvelle fois. La proximité et la bonne organisation des sites de production solidifient la réactivité et la fabrication à façon.

2008 : la 4ème génération prend la direction de la société et Marcel Ragni devient président.

2010 : Une restructuration des services permet l'embauche de personnel pour développer le marketing, le bureau d'études et le service de photométrie.

Marcel Ragni entouré de la 4ème génération

Jean-Christophe | Sandra | Stéphanie | Stéphane

2015 : le Groupe Ragni s'agrandit grâce à la fusion avec Novéa Energies. Ragni transfère ses compétences en l'éclairage solaire auprès de cette filiale.

2016 : Ragni formalise son engagement dans une Politique de Responsabilité Sociétale.

2017 : Alors que Ragni fête les 90 ans de sa création, l’entreprise se voit attribuer le label Entreprise du Patrimoine Vivant. Cette distinction, délivrée par l’Etat, récompense les métiers rares et les savoir-faire d’excellence.

Depuis cette date, l'équipe dirigeante mène l'entreprise avec le même esprit que ses prédécesseurs. Les valeurs fondamentales d'éthique, d'humanité et de valorisation des savoir-faire est au centre des activités de Ragni.  Le nouvel objectif est la construction de nouveaux bureaux et l'implication de la société dans une démarche responsable et durable.

Visionnez la vidéo institutionnelle